Café Papouasie- Nouvelle Guinée par une caféicultrice

Je souhaite partager avec vous cet article publié par l’ITC 
 Depuis 16 ans, Marey Yogiyo, caféicultrice, vend du café dans son pays natal, la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

 En 2014 elle est devenue la première femme dans le secteur caféier à recevoir une licence d’exportation; ses prix ont immédiatement augmenté de 63% par rapport à la moyenne locale.

Olam International, l’une des plus grandes entreprises agroalimentaires du monde, lui a acheté 60 sacs de café pour un montant de $E.-U. 18 000.

‘C’est vrai. Je suis maintenant une exportatrice’, a dit cette femme de 56 ans, mère de cinq enfants, qui vit dans la province des Hautes-Terres orientales, au coeur de l’industrie caféière du pays.

img_4529_photo

Le succès des exportations de Mme Yogiyo ne s’arrête pas là: Olam envisage d’acheter une plus grande quantité en 2015.

Cependant, pour vendre à l’étranger, Mme Yogiyo avait besoin d’une licence, sans parler des clients. En 2014, elle a obtenu les deux. En juillet, son entreprise, Yogiyo Coffee Ltd., est devenue la première entreprise du pays détenue par une femme à recevoir une licence d’exportation du gouvernement. Les premiers sacs de Bauka Blue ont été envoyés aux EUA peu de temps après. ‘Après 10 ans d’un travail acharné pour perfectionner la qualité et trouver des marchés, la première commande d’Olam a redynamisé Bauka Women Coffee pour tenir les 10 prochaines années’, a-t-elle dit.

UNE CLIENTÈLE INTERNATIONALE

Mme Yogiyo a pris les premiers contacts avec ses acheteurs dans le cadre d’un groupe de mentorat organisé par l’ITC et l’Alliance internationale des femmes pour le café (IWCA) en marge de la conférence annuelle de l’Association américaine des cafés de spécialité à Seattle en avril 2014. Cette formation a permis aux participantes d’acquérir des connaissances et des compétences pour répondre aux demandes des acheteurs internationaux afin que leur café devienne plus compétitif et obtienne un meilleur prix. À son retour, l’ITC a pris contact avec l’Agence de promotion des investissements de PNG pour faciliter l’octroi de sa licence d’exportation.

Olam International est l’un des plus grands acheteurs de nourriture du monde; ses ventes annuelles s’élèvent à $E.-U. 15 milliards et elle est présente dans 65 pays. Sur son site web destiné aux acheteurs industriels, Olam met en lumière l’histoire et la vision de Mme Yogiyo pour créer un produit unique. ‘Elle a créé un groupe afin d’encourager les femmes à faire du café leur gagne-pain pour subvenir à leurs besoins et à ceux de leurs familles’, dit le site.

AUTONOMISER LES FEMMES DANS LE COMMERCE

Les ventes de Marey Yogiyo à Olam représentent une victoire considérable pour les caféicultrices en PNG, affirme Vanessa Erogbogbo, responsable du Programme sur les femmes et le commerce de l’ITC, avant d’ajouter que ce programme bénéficie également à d’autres femmes du groupe Bauka Coffee, où elles s’approvisionnent en café. ‘L’exportation directe offre une plus grande influence sur les marchés et augmente sensiblement les revenus des caféicultrices’, a dit Mme Erogbogbo.

Mme Yogiyo, qui possède une ferme avec 20 acres de café, achètera également du café à neuf autres productrices à partir de 2015. Elle espère développer des exportations permettant de soutenir un grand nombre des 645 ménages qui produisent du café dans la région. ‘Cela représente une occasion en or pour soutenir les groupes de caféicultrices et de maximiser la rentabilité de leur café’, a-t-elle dit.

Même si le café de PNG ne représente que 1% de la production mondiale, il est connu dans des cercles spécialisés comme ayant une aura unique grâce à l’éclat et à la complexité de ses arômes. La culture de café dans la vallée de l’Ayura, où se situe Bauka Women Coffee, a débuté dans les années 1940; les plantations et les jardins des petits producteurs sont connues pour la variété d’arômes de baies et d’agrumes du café qu’ils produisent.

Bauka Women Coffee s’est associée à une autre coopérative de femmes pour rouvrir un moulin à café fermé depuis longtemps.

Mme Yogiyo entrevoit plus de licences et une augmentation des exportations à l’avenir. ‘2015 sera une année passionnante pour Bauka Women Coffee et nous nous réjouissons.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s