Le Café : la fleur

Texte écrit par Charlotte Robert – CEO de Fleur de Café (www.fleurdecafe.com)

(suite)

 

Fleur de Café

Arriver à un bon produit, à des protocoles chimiques recommandables, à une organisation sans heurt, n’est pas une sinécure.

Nous avons la chance de travailler avec un planteur de café qui a l’irrigation. Il peut donc me téléphoner et me dire je vais commencer à irriguer telle plantation tel jour. Cela signifie pour moi que tout doit être prêt 10 jours après. Malheur si la pluie intervient avant l’irrigation : cela signifie que la récolte sera avancée d’autant.

Notre planteur de café s’occupe d’engager les personnes nécessaires pour récolter les fleurs.

De mon côté, j’avertis le laboratoire qui va commencer l’extraction des dates convenues et de la quantité de fleurs. Je commande le solvant et je fais envoyer les sceaux et les jerricans à la finca pour être lavés

Pendant que les cueilleurs et les cueilleuses récoltent les fleurs, les chimistes les plongent dans le solvant et, après un certain temps les en ressortent. A la fin de la récolte, les solvants plein d’essence de fleurs de café sont récoltés par le fournisseur et amenés à l’Université du Costa Rica qui va séparer les solvants et l’essence.

(à suivre)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s