Le café à Haïti

Avons-nous déjà parlé du Cafe Kreyol ?…

Avant d’en parler, parlons déjà un tout petit peu (rappel) de la situation difficile de la culture du café à Haïti.

Le café a historiquement soutenu les familles haïtiennes et a permis d’éponger la double dette de l’Indépendance.

Depuis les années 50, la production chute vertigineusement!

Jusque dans les années 90, la livre de café se vendait environ 2 gourdes (4 centimes d’euros). Cette faiblesse des prix, tant sur le marché local que mondial, a découragé les grands exportateurs. Ne trouvant plus à vendre leur production, nombre de petits producteurs ont abattu leurs caféiers au profit d’autres cultures plus rentables.

Le café haïtien est pourtant bien coté aux États-Unis, au Canada, au Japon et en Italie (c’est à Marina-di-Carrara que j’ai bu mon 1er café haïtien en 2015!).

Les spécialistes estiment que 80 % du café haïtien prend le chemin de la République dominicaine – souvent illégalement – pour être vendus sous des labels dominicains. Les Dominicains arrivent à contrôler la production, et pratiquent par moment des prix inférieurs à ceux du marché haïtien, ce qui sape les efforts des coopératives et des producteurs en Haïti.

Il faut également savoir que le producteur touche environ 1.2 CHF / pour 2,5kg de drupes (cerises de caféier) et les engrais coûtent environ 1.70 CHF / kg.

Et qui parle de micro-crédit ? Saviez-vous que selon Tomassin Joseph du Nouvelliste, les frais engendrés par la demande d’accès au micro-crédit peuvent se monter jusqu’à 41% de frais de dossier, une véritable industrie de l’endettement !

Et une fois le prêt contracté il  faut le rembourser… D’autres problèmes surgissent alors …

Les problèmes de remboursement sont dus, d’une part, aux problèmes de sécheresse qui sévit depuis 3 ans dans le sud. Des zones font beaucoup d’effort pour cotiser, d’autres cotisent au ralenti et ont subi des inondations, les bêtes et les plantations ont été détruites.

Pour mieux comprendre et suivre l’actualité de certains projet en Haïti, je vous propose de suivre le siteweb Desirhaiti, dont s’occupent le Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement.

Bonne lecture

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s