Café : les outils de publication

Dans le cadre du crowdfunding et de vos projets, je vous propose de bien dissocier l’apport (l’audimat) de votre :

  • Communauté Facebook
  • Compte Instragram
  • Suiveur de Blog
  • Site internet
  • Réseau LinkedIn

En effet, votre campagne de crowdfunding aura besoin de tous, mais à des niveaux et des timings (agenda) différents:

Facebook informe vos amis -> vous créez un projet, vous informez, votre projet avance, vous informez, votre premier produit est là, vous informez. ¦¦ en principe on ne vend que rarement avec Facebook.

Instragram / Twitter –> Votre compteur va permettre de gérer les émotions de vos suiveurs

Blog –> Permet de construire et forger une opinion, d’adhérer à d’autres opinions, de partager avec votre propre communauté et de proposer l’émarge d’un écosystème

Site internet –> Présente votre société & historique, votre produits, vendre via une application dédiée

Réseau LinkedIn –> Informe vos contacts professionnels de l’utilisation et du développement d’une de vos compétences clés.

Associez ainsi vos outils de manière à être en mesure de gérer :

  • vos attentes (peut-être votre impatience)
  • les retours critiques (et publics, donc votre susceptibilité)
  • votre notoriété (votre affichage public)
  • les impacts de carrière.

Ah… j’oubliais un projet ne doit jamais être imaginé pouvoir se dérouler « au black », c’est-à-dire sans vous poser la question du

  • Droit et de son application stricte et anticipée,
  • Du cadre légal dans lequel vous vous situez,
  • Du cadre fiscal auquel vous devez vous conformer
  • Des impacts fiscaux sur votre fortune privée ou commerciale par rapport aux dons & participations reçues,…

Ayez du flair, de la patience et de l’écoute pour bien exclure de votre entourage les petits malins qui se « mettent à leur compte » et qui commencent à

  • chippoter pour éluder 2 ou 3 francs de TVA,
  • se ventent de ne vouloir payer un forfait que de 200 CHF pour la tenue d’une comptabilité Sàrl,
  • vouloir vendre dès le départ avec des prix à la source plus bas que la volumétrie réel ne le démontre (marché parallèle, peut-être produits volés à son insu),
  • compter sur la soi-disante passivité des Autorités compétentes (en passant, à ce propos, ne pas se verser de salaire ne veut pas dire ne pas tirer un revenu, puisque le Législateur met en adéquation le revenu obtenu et le temps qui y est dédié, et j’en passe des vertes et des pas mûres…)
  • ne passent pas chez le notaire pour acter la fondation de la société en argumentant « qu’on le fera plus tard »; ou vous êtes dans les affaires ou vous n’y êtes pas ! Et présenter une carte de visite ne suffit pas, tout le monde peut avoir une carte de visite,…
  • proposent de passer par du crowdfunding pour ne pas avoir à investir leur propre capital (les mandiants des réseaux sociaux). Ceux-là viennent déjà demande de l’argent au stade de l’étude faisabilité ou de l’étude de marché- en principe le crowfunding passe par un investissement personnel (devrait financer une partie du projet mais pas son ensemble)…

 

  • Soyez pro              ¦¦ Anticipez, lisez
  • Soyez qualitatif    ¦¦ Observez les échecs
  • Soyez patient       ¦¦ Il n’y a pas d’argent facile, fuyez l’appât du gain
  • Soyez imaginatif ¦¦ Elaborez des scénarios, ne soyez pas pris de court
  • Soyez flexible      ¦¦ Ne répondez pas aux jalousies, enregistrez les critiques
  • Soyez économe   ¦¦ Ne soyez pas avares, tout travail mérite salaire
  • Soyez contributeur ¦¦ S’enquérir ≠ interrogatoire, enquêter  ≠ déranger

Bonne chance !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s