Café et crowfunding : succès

Dans les éléments abordés précédemment, j’ai parlé des 3 piliers du vocabulaire et de l’approche fondamentalement différentes des segments d’industrie financière (auto-collecte, investissement, épargne).

Comment pouvons-nous nous enthousiasmer d’un projet ?

D’après mes rencontres et mes expériences « de financier pur sucre », …

… je dirais que les projets les plus « excitants » (au sens anglophone = enthousiasmants) ont les caractères suivants :

  • La qualité descriptive du projet
  • L’enthousiasme mesuré des initiants (les Français utilisent le qualificatif de « Porteurs de projet »)
  • Le taux de réussite associé aux délais.

Là nous touchons à un sacro-saint bloc d’éléments très importants de mon point de vue (KFR taux de réussite des campagnes) ! Pourquoi ?

Parce que ce taux dépend de l’atteinte de l’objectif dans son ensemble :

  • A-t-on rencontré le bon public?
  • A-t-on pu récolter les fonds à temps ?
  • A-t-on récolté le montant attendu, voire au-delà ?
  • A-t-on basé le succès sur un événement surprenant ou sur la base d’une stratégie clairement définie et respectée ?

Il apparaît évident que ce taux de réussite est fondamental puisqu’il place le projet dans une orientation dynamique qui permettra de déterminer s’il s’agit d’un succès prometteur, d’un succès événementiel ou d’un succès « de prestige ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s